Présentation

L’agence NM 2 Architecture (SCPA NICOLAS  et MAURIN) intervient dans le domaine scolaire et universitaire (bâtiments neufs et réhabilitation / restructuration) tout autant que dans le domaine du logement, en particulier le logement social. Nous nous sommes engagés depuis longtemps dans la production de logements sociaux de qualité, facteur essentiel d’intégration sociale et urbaine.

Nous avons développé des savoir-faire dans les démarches environnementales et en particulier dans la conception bioclimatique des bâtiments en climat méditerranéen. Nos convictions sont très anciennes et ancrées dans notre pratique du projet.

Nous partageons ce savoir-faire avec nos partenaires réguliers, tout autant dans les domaines de la structure que de celui de la thermique et sommes largement ouverts aux nouvelles technologies pourvu qu’elles respectent les piliers du développement durable.

Bien que formés à la conception environnementale et l’efficacité énergétique (formation longue HQE et développement durable en territoires méditerranéens), nous poursuivons l’acquisition et la confrontation des idées avec des partenaires spécialistes comme TRIBU ou Etamine  que nous associons régulièrement à nos projets les plus importants.

L’écriture architecturale de nos projets est le résultat d’une démarche qui vise à conjuguer une rigueur de composition liée à la rigueur technique que nous visons, à une aménité et une bienveillance adressées aux futurs occupants. Cela passe par un fonctionnement exempt de reproches, un dimensionnement approprié des espaces, une attention particulière aux ambiances sonores et  lumineuses, au choix de matériaux les plus sains possibles et par un confort thermique optimal. Enfin, l’insertion à l’environnement, proche et lointain, bâti ou non, constitue une composante essentielle.

Cette démarche se veut holistique c'est-à-dire autour d’une approche globale, ouverte et transversale. En effet, il faut dépasser la juxtaposition des solutions en considérant leur influence mutuelle ainsi que l’impact de cette interdépendance.

Ainsi, les choix qui n’ont pas été faits en amont du projet appellent ensuite des compensations techniques (un faible écart au départ engendre un gros écart à l’arrivée!), ces choix doivent être opérés dans une réflexion transversale liant tous les critères pris en compte.

Réaliser des bâtiments durables et efficaces nécessite une méthode itérative pour que la conception bioclimatique et architecturale des projets soit confrontée aux validations des logiciels de calcul et de simulation.

Nous nous évertuons à inscrire à la genèse du projet, l’aspect utile, lisible et raisonné des choix opérés et leur adéquation aux objectifs fixés par le refus de  l’ornementation et la vérité des choix constructifs, à contrecourant d’un formalisme souvent exacerbé. Il s’agit de proposer au maître d’ouvrage un rationalisme objectivé, dans une approche d’intégration des objectifs fixés à une démarche durable et globale.

L’engagement et l’éthique sont au cœur de ce processus, de la conception à la livraison du bâtiment, nous considérons que cela relève d’un engagement citoyen  garant de l’adéquation des moyens mis en œuvre  au résultat recherché.