Puech Villa - 38 logements à Vendres

    Construction d’une résidence de 38 logements individuels PLA  à  Vendres (34) - logements BBC et démarche environnementale

     

    Maître d’ouvrage : Hérault Habitat

    Surface: 3 400 m2 de SHON

    Montant des travaux : 3 920 000 € h.t

    Date : Concours en 2012 - Projet non retenu

     

    D’un point de vue urbain, la volumétrie des logements répond à deux objectifs : obtenir un effet de rythme qui fasse apparaître une densité moindre que la réalité, ce qui est obtenu à la fois par les retraits en façade, l’émergence de l’étage des T4, et celle, plus modeste des T3, ainsi que par une alternance dans les matériaux de façade ; ensuite, garder une référence, au travers des volumes émergeants, à l’architecture traditionnelle, par le truchement d’une toiture en pente, tout en lui appliquant un traitement contemporain : proportion verticale affirmée du volume émergeant, porte- à faux, pignons aveugles, etc.

    Cette architecture, faite de volumes simples et de petite échelle, très différenciés,  dont l’agencement crée un rythme pour chaque groupement, confère à l’opération une forte identité, annonciatrice du futur quartier qui doit se développer au SUD, tout en référant à des éléments de la typologie de l’habitat individuel  présent à proximité, réinterprétée dans un registre contemporain.

    Le traitement unificateur des limites de la parcelle, comportant  les séparatifs, les clôtures, pleines sur rue (palissades) ou ajourées sur cheminements piétons (ganivelles), les abris jardins en bois, les auvents sur entrées et les pergolas sur les places de stationnement participe fortement au caractère général de l’opération.

    Le caractère singulier recherché pour cette architecture est obtenu par le jeu d’opposition entre végétal et minéral : le bois, associé à la végétation des jardins, utilisé uniquement pour tous les éléments d’accompagnement, contraste avec le ciment des panneaux et le zinc des toitures ainsi que l’enduit exprimant la maçonnerie.