Maison des Arts Max Castan à Pérols

    Extension et restructuration du bâtiment existant de la Maison des Arts à Pérols réalisé dans un ancien château d’eau.

     

    Maître d’ouvrage : Mairie de Pérols

    Surface: 950 m2  - Mission : Base + DIAG

    Montant des travaux : 1,3 M € h.t

    Dates : Etudes APD

     

    Créée en 1993 dans un ancien château d’eau, la Maison des Arts Max Castan est un lieu d’enseignement et d’exposition (peinture, arts plastique) accueillant toute l’Ecole Municipale de Musique, Danse et Théâtre ainsi que les associations de la ville. Malgré la reconversion du château d’eau et deux extensions, la Maison des Arts est aujourd’hui exigüe et ne répond plus aux besoins de la ville et des associations qui l’utilisent.

    Le projet de restructuration s’inscrit dans une parcelle étroite et très contraignante, il consiste à remanier complètement l’existant, où seul est conservé dans l’état le noyau de l’ancien château d’eau.

    Le projet prévoit la création d’un auditorium, de grandes salles de danse, et des locaux associatifs. La proposition a consisté à créer des relations claires entre les fonctions existantes et les nouveaux espaces, ainsi que donner un caractère « public » à cet équipement, à en affiner les lignes et le traitement architectural afin d’ancrer le projet dans le quartier par ses alignements sur les rues.

    A créer un signal fort au niveau des entrées, notamment pour l’auditorium. Le traitement architectural utilise le bois avec un jeu d’épaisseurs et le béton matricé en référence à la matérialité de la pierre   préexistante sur l’ancien bâtiment.

    Par ailleurs, les thématiques du confort thermique et acoustique et des énergies ont été une préoccupation majeure, le projet visant  le niveau Effinergie +.

    La compacité du projet et la stratégie  constructive (socle sur lequel viennent se poser des volumes légers en ossature bois venant enserrer le bâtiment en pierre  préexistant) combinés à des systèmes performants permet une grande efficacité : Le chauffage, le rafraichissement et le renouvellement d’air étant assurés par des centrales de Traitement d’Air pompe à chaleur réversible, 4 voies avec récupération d’énergie sur air extrait.